• Contact: +225 07 07 22 56 58 /07 57 64 78 34/ 05 05 09 98 98
  • Email : reseau@refjpci.com

Article News

LE ReJPCI OUVRE LE DEBAT SUR L'IMAGE DE LA FEMME DANS L'ART SCRUPTURAL ARTISANAL


Dans le cadre de ses activités de défense et de promotion des droits et de l’image de la femme, le Réseau des Femmes Journalistes professionnelles de la communication de Côte d’ivoire ( ReFJPCI) en partenariat avec la Deutsche Welle Akademie (DWA) et la Coopération allemande crée un espace de rencontres, d’échanges et de partage avec les décideurs publics, les acteurs institutionnels dénommé les Petits Déjeuners du Genre (PDG).

  •   2022-08-29
  •   Gnamien Attoubré

Dans le cadre de ses activités de défense et de promotion des droits et de l’image de la femme, le Réseau des Femmes Journalistes professionnelles de la communication de Côte d’ivoire ( ReFJPCI) en partenariat avec la Deutsche Welle Akademie (DWA) et la Coopération allemande crée un espace de rencontres, d’échanges et de partage avec les décideurs publics, les acteurs institutionnels dénommé les Petits Déjeuners du Genre (PDG).

Les Petits déjeuners du genre du REFJPCI se déclinent sous forme d’une visite matinale rendue à une autorité pour partager avec elle un « petit déjeuner authentique » autour de sa vision sur la réduction des disparités du genre. Il s’agit d’un cadre de questionnement de la problématique du genre et de mise en lumière de l’engagement des décideurs publics et des acteurs institutionnels à promouvoir le genre dans leur secteur. Les femmes des médias, les professionnelles de la communication, les hommes des médias, les décideurs du monde de la presse et des médias, la société civile et les acteurs politique sont attendus à chaque édition des Petits Déjeuners du Genre.

Dans cette logique, le ReFJPCI a organisé le vendredi 26 août 2022, un PDG au musée des Civilisations de Côte d’Ivoire. Cette activité qui avait pour invité de marque Francis Tagro, Directeur dudit musée a permis de réfléchir sur l’image de la femme dans l’art sculpturale traditionnel ivoirienne : exemple chez les Baoulé, Gouro et Sénoufo.

Notons que cette activité s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Innover pour dialoguer » financé par la deutsche welle akademie et la coopération Allemande.